Vosges Alsace Airsoft

Association Airsoft Vosges Alsace
 
AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 compte rendue de la comission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fab
Admin
avatar

Messages : 908
Date d'inscription : 03/04/2010
Age : 45
Localisation : quleque part par là

MessageSujet: compte rendue de la comission    Jeu 21 Avr - 19:50


Rapport d'étape conjoint

De ActionSportsGames A/S (ASG) & CYBERGUN
















Rapport d'étape de l'action conjointe d' ActionSportGames A/S (ASG) et Cybergun concernant la proposition d'amendement de l'Union Européenne sur la directive des armes à feu :



Comme promis, nous vous tenons informés des discussions actuelles à Bruxelles à propos de la directive européenne menaçant l'avenir des répliques d'airsoft et d'airgun.

Comme annoncé en début d'année, la commission européenne a publié une proposition le 18 Novembre 2015 concernant la régulation de l'acquisition et de la possession des armes à feu en Europe. Malheureusement pour les joueurs d'airsoft et d'airgun, notre activité, sport et passion étaient un dommage collatéral de cette proposition. En effet, le texte propose que les répliques d'armes soient répertoriées en Catégorie C (achat et possession doivent dès lors être déclarés). Ce changement - s'il était validé et mis en application - marquerait la fin de notre pratique de l'airsoft et de répliques d'airgun comme nous la connaissons aujourd'hui. C'est impensable et c'est pour cela que ASG et CYBERGUN - bien qu'étant adversaires et concurrents - ont décidé de travailler ensemble afin de mettre en oeuvre des actions fortes à Bruxelles et auprès des représentants des états membres, afin que nos voix retentissent et que notre passion soit défendue.

Depuis notre premier rendez-vous en Janvier dernier, il était clair que peu de membres du parlement européen connaissaient l'existence même de l'airsoft et des répliques d'airgun. Il a été très rapidement clair qu'à travers la régulation de l'acquisition et de la possession de ce qu'ils nomment "répliques d'armes", les membres de la Commission souhaitaient surtout s'adresser aux armes désactivées qui pourraient être réactivées. Il est clair que l'airsoft et les répliques d'airgun n'ont rien à voir avec ces armes désactivées !

Nous avons passé la première phase de discussion concernant cette proposition à rencontrer les représentants de la commission, les membres du Parlement ainsi que du Conseil afin d'expliquer qui nous sommes, ce que nous faisons. Nous avons défendu l'idée que ceux qui possèdent des répliques d'airsoft et d'airgun ne représentent en aucun cas une menace pour la société européenne. Cela fut une tâche difficile mais nous pensons avoir abouti à une meilleure compréhension de ce que représentent l'airsoft, l'airgun et les sports qui y sont corrélés. De plus, il semble que les politiciens que nous avons rencontrés ont une plus grande compréhension de notre passion et de notre communauté.


C'est pour cela que nous considérons que nos actions préliminaires ont été un succès. Que nous parlions de la Commission, du Conseil ou bien du Parlement, les acteurs que nous avons rencontrés et qui ont vraiment le pouvoir d'influencer le texte nous ont entendus et - pour certains d'entre eux - sont prêts à exclure les répliques d'airsoft du texte. Au cours de cette étape, nous avons plusieurs brouillons du texte qui vont dans la bonne direction. Notamment les contributions du Conseil de l'Union Européenne et le principal rapporteur sur ce sujet, Vicky FORD. Ces textes ne sont pas parfaits mais nous continuons nos propositions d'amélioration sur ses différentes ébauches.


Les répliques d'airsoft sont donc en bonne voie d'être exclues du texte et maintenant nous devons travailler de façon équitable afin d'exclure aussi les répliques d'airgun. Le manque de connaissances techniques de nos interlocuteurs sur ce sujet rend parfois les discussions difficiles, notamment en ce qui concerne les détails, qui représentent en soi un facteur important du texte. C'est désormais à notre tour de leur offrir la bonne tournure de phrase et de leur expliquer les raisons pour lesquelles ils doivent entendre notre approche et exclure les répliques d'airsoft et d'airgun de la directive.

Nous restons entièrement motivés dans la lutte afin de faire entendre nos voix à Bruxelles. Nous nous battrons jusqu'à la dernière minute afin de voir notre passion et activité exclues de ce texte. La lutte ne s'arrêtera pas jusqu'à ce que la décision finale soit émise - le vote au Parlement - et à ce moment là seulement - nous espérerons pouvoir déclarer notre 'victoire'. Mais il est encore trop tôt pour le moment.


ASG et CYBERGUN avanceront sur ce sujet main dans la main, avec comme seul objectif de sauver notre pratique et il semblerait que nous soyons les deux seules entreprises d'airsoft/d'airgun en Europe, qui essayent activement d'influencer le process des institutions Européennes à Bruxelles. Mais pour nous, le futur n'a pas de prix.

Nous vous tiendrons informés de la situation, surtout lors des votes qui se dérouleront très prochainement.

Hugo BRUGIERE (CYBERGUN)


Revenir en haut Aller en bas
 
compte rendue de la comission
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EXPOSITION RENAULT DIANOR LE 13/06/2010 LE COMPTE RENDUE
» Compte rendue du stage de C.DESCHAMPS BA Herblay 26/05
» [COMPTE RENDU] Départ du vendée globe, du 10 Novembre 2012
» AG AAPPMA de Niort le 7 décembre 2008
» Compte -rendue de ma randonnee 18 juillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vosges Alsace Airsoft :: PRESENTATION :: L' ASSOCIATION :: TOUT SUR L' ASSOCE ...-
Sauter vers: